From 1 - 3 / 3
  • Categories  

    Conséquences de l’intensification agricole sur l’abondance de deux rapaces diurnes : la buse variable et le faucon crécerelle (2004 à 2006): Suivi par méthode IPA et IKA de l’abondance de deux espèces de rapaces diurnes dans 3 contextes paysagers contrastés ZAA et polders de la Baie du Mont st Michel Suivi IPA-IKA permanent tous les deux mois depuis décembre 2004 (suivi mensuel au cours de l’année 2005) Butet, A., Michel, N., Rantier Y., Comor, V., Hubert-Moy, L., Nabucet, J., Delettre, Y. 2010. Responses of Common Buzzard (Buteo buteo) and Eurasian Kestrel (Falco tinnunculus) to land use changes in agricultural landscapes of Western France. Agriculture, Ecosystems and Environment, 138: 152-159. Programme national ANR-ECCO (CNRS INSU) « Dynamique des paysages et interactions proies-prédateurs (petits mammifères, rapaces). Conséquences de l’intensification agricole sur l’architecture des réseaux trophiques et les transferts de biomasse.

  • Image Aster uniquement géoréférencée du Morbihan Sud, sur 9 bandes mesurant les longueurs d'ondes de 0.556 à 2.4 µm.

  • Categories  

    Conséquences de l’intensification agricole sur l’abondance de deux rapaces diurnes : la buse variable (Buteo buteo) et le faucon crécerelle (Falco tinnunculus) (Depuis 2004): Suivi par méthode IPA et IKA de l’abondance de deux espèces de rapaces diurnes dans 3 contextes paysagers contrastés ZAA et polders de la Baie du Mont st Michel Suivi IPA-IKA permanent tous les deux mois depuis décembre 2004 (suivi mensuel au cours de l’année 2005) Article de référence : -Butet, A., Michel, N., Rantier Y., Comor, V., Hubert-Moy, L., Nabucet, J., Delettre, Y. 2010. Responses of Common Buzzard (Buteo buteo) and Eurasian Kestrel (Falco tinnunculus) to land use changes in agricultural landscapes of Western France. Agriculture, Ecosystems and Environment, 138: 152-159. Programme : Programme national ANR-ECCO (CNRS INSU) « Dynamique des paysages et interactions proies-prédateurs (petits mammifères, rapaces). Conséquences de l’intensification agricole sur l’architecture des réseaux trophiques et les transferts de biomasse.